Sorcière des brumes ; 1. L’épreuve du feu / Lene Kaaberbol ; traduit du danois par Jean Renaud

Clara Ask, 12 ans, vit avec sa mère journaliste. Un matin, elle se fait attaquer par un gros chat noir. La blessure s’infecte. Curieusement, sa mère l’emmène voir une tante qu’elle n’avait jamais vue auparavant pour la soigner. Peu après, rentrant de l’école avec son meilleur ami Oscar, Clara se retrouve perdue dans un brouillard apparu brusquement. L’adolescente aperçoit alors une sorte d’ange aux ailes brunes qui l’attire vers elle. En fait d’ange, cette ancienne sorcière sauvage dénommée Kimaera, a juré sa perte…

Ed. Bayard Jeunesse, 2017.

Cote : JSF KAA 1

Coup de coeur d’Annick

Sorcière brumes

Sherlock, Lupin & moi ; 1 ; Le mystère de la dame en noir / Irene Adler ; illustrations Iacopo Bruno

Eté 1870, Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irene Adler font connaissance à Saint-Malo. Les trois amis espèrent profiter de leurs vacances en bord de mer, mais le destin en a décidé autrement. Un corps s’est échoué sur une plage voisine et les trois camarades se retrouvent au beau milieu d’une enquête criminelle. Un collier de diamants a disparu, le mort semble avoir deux identités et une sombre silhouette rôde, la nuit, sur les toits de la ville. Trois détectives ne seront pas de trop pour résoudre l’énigme de Saint-Malo ! (Source : Babelio.fr)

Ed. Albin Michel-Jeunesse, 2016.

Cote : JRP ADL

Coup de coeur d’Annick

Le Mystère de la dame en noir

Verte / scénario Marie Desplechin ; dessin Magali Le Huche

À 11 ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu’elle veut être quelqu’un de normal et se marier. Sa mère, Ursule, est consternée. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu’ils dépassent les espérances d’Ursule. Un peu trop, peut-être… (BD adaptée du roman « Verte » de Marie Desplechin – Cote : JR DES 1)

Ed. Rue de Sèvres, 2017.

Cote : JBD ADAPT. LITT.

Coup de coeur d’Annick

Verte

Momo, 1 / scénario Jonathan Garnier ; dessin & couleur Rony Hotin

Momo, 5 ans vit seule avec sa vieille grand-mère bretonne. D’un caractère timide, voir sauvage, elle se retrouve souvent livrée à elle-même. Sa rencontre avec Françoise, 15 ans, va apporter un peu de légèreté dans son quotidien. L’adolescente en vacances l’accepte comme elle est alors que les enfants du village refusent de jouer avec elle. C’est que Françoise détonne également dans le paysage avec ses rollers et son T-shirt à l’effigie de Bruce Lee ! Une BD touchante, pleine de tendresse, au dessin influencé par les mangas japonais.

Ed. Casterman, 2017.

Cote : JBD DIV. M

Coup de coeur d’Annick

Momo

Irena ; 1. Le Ghetto / scénario Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël ; dessin David Evrard ; couleurs Walter

1940. L’armée nazie a envahi la Pologne. À Varsovie, les personnes de confession juive ont été enfermées dans le ghetto. Seuls les membres du département d’aide sociale peuvent y pénétrer. Parmi eux, Irena vient tous les jours apporter vivres et soutien à ceux qui souffrent de maladies et de malnutrition. Les enfants l’adorent. Irena est un modèle de courage : elle n’hésite pas à tenir tête aux gardiens. Le jour où, sur son lit de mort, une jeune mère lui confie la vie de son fils, Irena se met en tête de sortir clandestinement les orphelins du ghetto… Cette bande dessinée est inspirée d’une histoire vraie. Décédée en 2008, déclarée Juste parmi les nations en 1965, Irena Sendlerowa fut l’une des plus grandes héroïnes de la 2nde Guerre Mondiale, sauvant près de 2500 enfants juifs du ghetto de Varsovie. Porté par un dessin d’une grande sensibilité, Irena réussit le tour de force de parler sans lourdeur d’un sujet fort, poignant et profondément actuel. (Source : glenatbd.com)

Ed. Glénat, 2017.

Cote : JBD DIV. I

Coup de coeur d’Annick

Irena