« J’habite tout en haut d’une colline. Pour rentrer chez moi, je dois monter un grand escalier. Ce matin, il a plu. La pluie aussi rentre chez elle. Pliquiploc pliquiploc plaf ! Pliquiploc pliquiploc plouf ! Goutte à goutte, la pluie descend les marches. Et moi je les monte. ». Le trajet du retour de l’école est pour cette petite fille l’occasion de menues découvertes du monde qui l’entoure, à la fois si familier et différent. Chaque jour, elle respire le parfum des acacias apporté par le vent, observe des fourmis trop nombreuses pour qu’on en fasse le compte, une barrette abandonnée, un sentier ombragé invitant à l’aventure… Tout en haut de l’escalier l’attend un chat avec qui elle contemple son univers en bas, qui pour une fois est bien plus petit qu’elle. Un album délicieux qui nous vient de Corée, où nature et poésie enchantent le quotidien.
Ed. P. Picquier, DL 2008.

Cote : JA S

Coup de cœur d’Annick

Escalier où le chat m'attend