Chez les Copernicus, la danse était tenue pour ce qu’elle était : une perte de temps pour les gens sérieux ! Une lettre de la vieille tante Libby allait tout révolutionner : ses petits neveux danseraient, elle l’exigeait, sinon, ils pourraient dire adieu à l’héritage ! Henriette découvre ainsi la danse classique, Léon les claquettes, Mona le flamenco, Chloé le hip-hop et Eugénie la danse africaine. Chaque enfant va s’affirmer et prendre confiance en lui grâce à cette activité.

Ed. Milan, DL 2012.

Cote : JR DAR

Coup de cœur d’Annick

Chez nous on danse